1210 Saint-Josse -Ten-Noode

www.stjosse.irisnet.be (FR/NL)

Habitants : 27.207 (2013)
Superficie : 1,14 km2
Bourgmestre : Emir Kir

A l’extrémité Nord-Est de Bruxelles-ville, Saint-Josse-Ten-Noode est la plus petite commune de la région bruxelloise et la plus densément peuplée.  Sa population présente une diversité étonnante, tant d’un point de vue culturel (origines étrangères différentes) que social. 

Saint-Josse fait partie dès les origines (1295) de la « cuve de Bruxelles », une zone de franchise qui se maintiendra jusqu’en 1795.  Située entre les cours d’eau du Maelbeek et de la Senne, longtemps rurale (lieu de villégiature pour les Seigneurs) et beaucoup plus vaste, l’entité s’urbanise et doit vendre une partie de son territoire pour éponger des dettes suite à une gestion désastreuse à la fin du XIXème siècle.  A sa limite avec Bruxelles-ville, elle compte quelques lieux qui valent le détour : l’ancien Jardin Botanique, l’ancien observatoire de Bruxelles.  Les places Madou et Saint-Josse ont attiré de nombreux artistes et exilés français (1848).  Du XIXème siècle, la commune a gardé son cachet architectural.  Seul le quartier Nord voit son paysage radicalement se modifier à la fin du XXème siècle pour accueillir pratiquement que des bureaux.

Le marché immobilier de Saint-Josse est particulièrement peu onéreux (achat, location…).

Point fort de la commune : Si Saint-Josse-ten-Noode est connue pour être la commune la plus pauvre de Belgique, elle présente toutefois un panel d’offres culturelles hors du commun.

Culture en bref :  Deux théâtres d’excellence (théâtre Le Public,  Théâtre de la Vie), deux lieux dédiés à la musique jazz (Le Jazzstation, et Sazz’N Jazz, );  le centre culturel du Botanique (www.botanique.be), le musée Charlier ne sont qu’une part de toute l’offre culturelle de cette si petite commune. : pour d’autres initiatives, voir le site de la commune

Shopping : Sur la Chaussée de Louvain, entre Madou et la Place Saint-Josse, vous trouverez Hayoit, magasin de linge de maison réputé ou encore Dod, où vous trouverez des habits neufs dégriffés (dames et hommes).  La rue de Brabant compte de nombreux magasins exotiques, à deux pas de la Rue d’Aerschot, connue pour ses prostituées.

Coups de cœur : D’un parc à l’autre : de celui du jardin botanique à celui, plus petit, du square Armand Steurs.  Dans le premier parc, à côté du centre culturel Botanique, vous trouverez des sculptures de Constantin Meunier (L’Eté  ou Le Moissonneur et L’Automne ou le Semeur), tandis que dans le deuxième, au bout de la prestigieuse avenue Paul Deschanel, vous trouverez entre autres La Source, sculpture de Jullien Dillens.

By Bernard De Plaen (2016) 

  Retour à Bruxelles-Capitale, 19 communes