Taxation et Fiscalité

En général, il n’y a pas de règles fixes en ce qui concerne la manière dont les personnes qui travaillent dans un autre pays doivent payer leurs taxes. Il y a toujours des taxes nationales et des accords bi-latéraux entre les pays. Souvent ils ne couvrent pas toutes les éventualités et, qui plus est, varient considérablement.

Vous devez d’abord :

Beaucoup d’informations essentielles vous seront données par votre banque en français, néerlandais et anglais.

Mais aussi sur le site :

http://www.minfin.fgov.be/portail2/en/themes/declaration/non-residents.htm

Les informations ci-dessous s’appliquent aux « résidents » et « non-résidents ».

Les revenus du travail

Salaires, honoraires, émoluments, tantièmes, pourboires, sont soumis à une imposition fiscale et para-fiscale (sécurité sociale) progressive et sans plafond. La Belgique est à cet égard un des pays où la taxation est la plus lourde. Toutefois, les fonctionnaires de l’Union Européenne ne sont pas soumis à la fiscalité belge et les expatriés au service de sociétés étrangères établies en Belgique bénéficient durant une période limitée d’un régime dérogatoire favorable. Renseignez-vous auprès de conseillers fiscaux, d’avocats spécialisés en fiscalité ou auprès de votre employeur si celui-ci est une société étrangère.

Autres revenus :

Taxes liées à la consommation identiques pour tous :

TVA : la taxe sur la valeur ajoutée s’applique à la quasi totalité des biens et des services vendus en Belgique au taux de 21%. Ce taux est ramené à 6 % pour des biens d’absolue nécessité ainsi que sur les travaux de rénovations immobilières dans des immeubles de plus de 10 ans. La TVA est la plupart du temps comprise dans le prix de vente des articles du commerce. Toutefois, lorsqu’il s’agit de travaux ou de services rendus, la pratique varie. Renseignez-vous.

Accises

L’essence, l’alcool, le tabac et quelques autres produits sont soumis à cette forme de fiscalité comprise également dans le prix.

  Retour à Travail & Finances